in ,

Cette Ado De 16 Ans S’est Suicidée Parce Qu’elle Subissait Des Harcèlements Sur Les Réseaux Sociaux, Ce Que Son Père Publie Sur Le Net Est Très Touchant !

Cette adolescente de 16 ans du nom de Julia se donne la mort et laisse son père Adrian Derbyshire dans la plus grande dépression de sa vie, il y a de cela deux ans. D’origine anglaise, cette jeune fille était restée aux États-Unis durant presque toute son enfance et avait rejoint sa famille dans son pays natal.

Adrian, son père est champion d’escrime en fauteuil roulant, et a remporté les médailles d’or et d’argent pour l’équipe d’Angleterre. Perdre sa fille a sans doute été pour lui le plus grand drame de sa vie puis après avoir fait son deuil durant 17 longs mois, il a choisi de faire une publication sur le web, et poste des photos de Julia.

On peut voir le bonheur et la joie de vivre qu’avait cette ado sur les photos publiées par son père. Mais ce « bonheur » cachait quelque chose de terrible : Julia était harcelée de toute part sur le net et faisait de la dépression. Ce qui est arrivé à cette jeune fille n’est malheureusement pas une première puisqu’il y a encore beaucoup d’enfants qui subissent des attaques à l’école et sur les médias sociaux.

Plusieurs harceleurs du net étaient après elle et Julia était déprimé au point de s’inscrire sous de fausses identités dans des forums et sur des sites dont les discussions étaient centrées sur le suicide et l’automutilation. Malgré le fait qu’Adrian éncourage sa fille à s’inscrire dans des associations qui ont pour objectif de soutenir les enfants afin qu’ils s’épanouissent à travers le sport, il n’y avait plus grand chose à faire.

Un jour en rentrant à la maison, il tombe sur le corps inerte de sa fille. Cinq jours après être emmenée d’urgence à l’hôpital, Julia va rendre l’âme suite à ses blessures.

« Ces photos ont été prises quelques instants avant que Julia ne nous quitte et je les ai enfoui au fin fond de mon téléphone car que je ne souhaitais pas les revoir et je ne le souhaite toujours pas ».

« J’étais bien évidemment conscient qu’il me les faudrait afin de susciter une prise de conscience chez les gens, je ne peux donc m’empêcher de les utiliser parce qu’il s’agit d’une question de vie ou de mort. J’ai éprouvé la plus grande peine de ma vie à dévoiler ces images ».

« Je devrais l’emmener prendre une coupe de champagne pour son 18e anniversaire, mais à la place je suis allé déposer des fleurs sur sa tombe ».

Adrian a finalement choisi de poster les photos de sa fille chérie, afin d’attirer l’attention du plus grand nombre de gens sur les dangers du harcèlement sur internet. Malgré la mort de sa fille, Adrian n’a pas abandonné sa lutte via son association « SASSY » qui signifie Support Contre l’Auto-Mutilation et le Suicide chez les Jeunes.

Source

Cette Ville A Fait Construire Un Petit Village De 50 Maisons Pour Offrir Un Foyer À Ces Vétérans Sans-abris !

La Police Le Poursuivait, C’est Alors Qu’il Accélère…