in

Ce Prêtre Viole Une Gamine Et Son Père Lui Coupe Le Pénis

Ce père a pris les grands moyens pour faire payer à un pédophile son crime.

Un prêtre de 66 ans du nom de Mase Malgas est mort après qu’un père de famille l’ait attaqué avec violence le 30 septembre dernier.

Le prêtre s’est retrouvé partiellement castré après l’attaque. En effet, le père de famille avait appris que le prêtre avait violé sa fille de 9 ans.

C’est l’ex-femme du père qui lui a parlé de cette agression sexuelle qu’a subie sa petite fille, confie Lundi Nqwelo.

Les deux parents de la fille et un ami ont alors décidé d’aller chercher Mase Malgas pour lui régler son compte. Ils se sont donc introduits chez lui de force pour se venger.

Le père de famille s’est jeté sur le prêtre et l’a sauvagement battu. Ensuite, il lui a coupé le pénis. Nous ne pouvons pas divulguer l’identité du père, pour des raisons de sécurité de la fillette.

Le père n’a pas pu totalement couper le pénis, qui est resté accroché au prêtre. Suite à cette violente attaque, le prêtre avait de graves blessures, indique le tribunal. Ensuite, les trois agresseurs ont déposé leur victime dans un état critique, devant un poste de police en espérant qu’il se fasse arrêter.

Les policiers ont tout de suite conduit l’homme à l’hôpital, mais hélas, le prêtre a succombé à ses blessures.

On n’a aucun doute quant au fait que la petite ait subi un viol. Mais on ne peut prouver avec une certitude absolue que Mase Malgas est le violeur, indique Lundi Nqwelo.

Les autorités n’ont pas libéré le père de famille, elles l’ont envoyé en cellule cette semaine. Il va comparaître pour ses actes. Actuellement, cette affaire fait polémique dans la communauté d’East London.

East London est la 6e ville la plus peuplée d’Afrique du Sud. Elle se trouve dans la province du Cap oriental (Eastern Cape), au bord de la rivière Buffalo, détaille Wikipédia. Il s’agit d’une ville industrielle de 550 000 habitants, avec le plus grand port fluvial d’Afrique du Sud, aménagé à l’origine par des missionnaires anglais aux frontières des territoires xhosas. Elle se trouve bien loin des circuits touristiques traditionnels malgré son front de mer réaménagé et de grandes plages à proximité. Les habitants de la localité parlent le plus souvent le xhosa suivi de l’afrikaans et de l’anglais.

Maintenant, il faut attendre les résultats ADN pour connaître la suite de cette affaire. Si l’on arrive à confirmer la culpabilité du prêtre de 66 ans dans le viol, la défense du père de famille sera plus solide.

Joel Caesar, le juge en charge de l’affaire a confié qu’il ne peut pas libérer le père de famille. En effet, cela cautionnerait l’auto-justice, selon lui. Il a dit qu’il compatit avec le père dans cette affaire, mais qu’il ne faut jamais se faire justice soi-même.

L’auto-justice, ou vigilantisme, est le fait de faire exercer la loi ou un code moral particulier de manière individuelle et en dehors de toute procédure judiciaire légale. Quelqu’un qui agit de cette manière est appelé « auto-justicier », ou « justicier », ou « vigilante ». La loi condamne le vigilantisme quand il donne lieu à un comportement criminel.

Source / Crédit Photo : Capture d’écran

À 13 Ans, Il Échange Sa Xbox Contre Une Voiture Pour Sa Mère

Voici La Nouvelle Mode Pour Cet Été : Les Ongles-Huîtres