in

Il Mange Des Sushis Et Doit Maintenant Se Faire Amputer La Main

1 cas sur 4 000 personnes est infecté par cette bactérie.

Ce Sud-Coréen âgé a payé une lourde tribu pour s’être fait plaisir en mangeant des sushis. En effet, il a dû perdre une main à cause de son repas.

12 heures après avoir mangé le sushi, la main de l’homme commence à gonfler telle une balle de golf. La douleur qu’il ressentait était atroce.

Il a eu d’énormes ampoules et des ecchymoses sur la main, en raison d’une infection bactérienne qu’il a contractée en mangeant les sushis.

Première visite chez le médecin : des antibiotiques !

Tout d’abord, les docteurs ont percé et vidé les ampoules et le tissu infecté. Ensuite, ils lui ont prescrit des antibiotiques.

Sauf que le traitement n’a pas marché et des ulcères de pourriture se formèrent sur la main de l’homme. Il avait la main si endommagée que les médecins n’ont pas eu d’autre alternative que de la lui couper.

Le pauvre homme a d’abord souffert d’une fièvre intense et d’une douleur extrême à la main pendant deux jours. Il a ensuite demandé l’aide des médecins à Jeonju, à environ 18 km au sud de Séoul.

New England Journal of Medicine rapporte que l’homme a confié que les grosses ampoules et sa fièvre sont apparues 12 heures après qu’il ait mangé les sushis.

La cloque sur la paume de sa main mesurait 3,5 cm sur 4,5 cm, c’est presque la taille d’une balle de golf. Il en avait d’autres sur le dos de la main et de l’avant-bras.

Les médecins ont indiqué qu’il s’agissait d’une infection appelée vibriose causée par la bactérie Vibrio vulnificus.

Qui plus est, l’homme de 71 ans soufrait de diabète de type 2, d’hypertension artérielle et d’une insuffisance rénale au stade terminal pour laquelle il avait une dialyse.

Malgré qu’il ait pris des antibiotiques, des ulcères de décompositions se sont formés sur sa main.

Les médecins ont fait de leur mieux pour stabiliser l’état de l’homme. Ils lui ont opéré la main et lui ont administré deux types d’antibiotiques par voie intraveineuse, mais son état s’est encore aggravé.

Des ulcères profonds se sont développés sur sa main et ont provoqué une nécrose. Une nécrose est la mort d’un tissu vivant et cela peut se propager et causer des dommages irréversibles.

Les personnes qui souffrent de diabète sont beaucoup plus vulnérables aux complications dues aux ulcères cutanés. Cela vient du fait que leur corps limite le flux sanguin vers la peau, de sorte qu’il prend plus de temps à guérir, et parfois même, il est impossible de guérir.

On lui a amputé le bras 25 jours après son repas, pour empêcher que les tissus en décompositions ne se propagent.

Plus de 4 000 personnes contractent la vibriose. Généralement, on attrape l’infection en mangeant des fruits de mer crus contaminés, tels que des huîtres. On peut aussi contracter l’infection en exposant une plaie existante à de l’eau de mer contenant la bactérie.

Seulement quelques jours suffisent pour que les personnes en bonne santé récupèrent. Mais en ce qui concerne les patients avec un système immunitaire vulnérable comme le vieillard en raison de sa maladie rénale, l’infection est beaucoup plus dangereuse et le risque de complications est grand.

Le patient s’est bien comporté après la chirurgie d’amputation et a pu rentrer chez lui.

Source

Un « Pourri » Abandonne Un Chien À Etupes, On Le Recherche

Vous Pouvez Désormais Faire Du Sport Et La Lessive En Même Temps